Aujourd'hui 7 mai 2018. Le temps est lumineux. Il fait très chaud. Je me sens bien et fatiguée. le week end fût agréable.

Une petite séance de course a pied au parc de la tête d'or. Un dîner avec ma meilleure amie et ma filleule. A croquer cette petite puce !

Samedi matin : Une belle ambiance et de belles rencontres. Ma belle soeur était ravie de son enterrement de vie de jeune fille ! Et moi aussi, je dois dire.

Dimanche matin, au réveil, une idée ... malgré une nuit agitée et courte, j'avais envie d'aller courir et mon frère m'accompagna. J'adore ces moment passés à ces côtés. On discute, on est bien, on transpire et on partage un instant privilégié dont personne n'a accès. J'ai aussi pleuré dans ses bras cette matinée la ! Il a tenu parole et m'a enlevé une épine du pied, contrairement à notre père, si égoïste .... je vais pouvoir respirer un peu mieux quelques temps, plutôt que de travailler encore plus et m'épuiser la santé.

Le meilleur moment, lorsque nos regards se sont croisés, il était 12h30. Nous nous sommes embrassés et enlacés. Que du bonheur. Je retrouvais enfin mon chéri. Une belle après midi et une balade merveilleuse mais épuisante, je dois l'avouer.

La lumière éteinte, après avoir fait l'amour tendrement, nous nous sommes endormies l'un contre l'autre... hum hum délicieux.

******************************************************

Retour a la réalité. Dans mon bureau, le téléphone sonnant, unechaleur assommante, et des documents a traiter... Des sourires forcées, des obligations, des nouvelles tâches... et oui, on ne remplace pas les départs dans cette entreprise. Quelle ironie.

Mon écoeurement ? Toujours présent.

"Ne soyez pas inquiète, on va arrivé a tout gérer. Merci pour votre investissement !" Un sacré foutage de gueule ! 

Vivement ce soir, que je retrouve mon homme.